mardi 1 janvier 2019

Votre saint de l'année 2019

saint de l'année
Il n'est pas faux de penser que ce sont les saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une belle tradition consiste à commencer par invoquer le Saint-Esprit par un hymne ou une prière spontanée, puis à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des saints.
Ceux qui le désirent peuvent alors tirer le nom d'un saint qui sera son compagnon de route 2019 :

> Recevoir maintenant le nom d'un saint ou d'une sainte <

(sur le site canadien http://www.missa.org/missatirsaint.php)

lundi 31 décembre 2018

Sainte Année 2019

Carmes Fribourg 2019 Les frères Carmes de Fribourg vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2019. Ils vous expriment toute leur gratitude pour votre soutien tant spirituel que matériel et vous assurent de leur prière.

Que cette année soit pour chacun et chacune de vous riche en grâces et en bénédictions.

« Que le Seigneur vous bénisse et vous garde !
Que le Seigneur fasse briller sur vous son visage, qu’il vous prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers vous son visage, qu’il vous apporte la paix ! » (cf Nb 6,24-26)

« Voici une nouvelle année pour nous laisser guider par la main du Seigneur ; vivrons-nous jusqu'à la fin de cette année ? Nous ne le savons pas.
Mais si nous buvons chaque jour aux sources du Rédempteur, chaque jour nous entraînera plus profondément dans la vie éternelle et nous disposera à nous décharger bien volontiers du fardeau de cette vie terrestre quand retentira l'appel du Seigneur.
L'Enfant divin nous tend la main pour renouveler l'alliance sponsale.
Hâtons-nous de saisir cette main : Le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte. (Ps27,1) »

(Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix)

Icône copte contemporaine de Stéphane René

dimanche 30 décembre 2018

Fête de la Sainte Famille

Jésus Marie JosephLa famille a son origine dans l'amour même du Créateur pour le monde créé, comme il est déjà dit "au commencement", dans le Livre de la Genèse (Gn 1,1). Dans l’Évangile, Jésus le confirme pleinement : "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique" (Jn 3,16). Le Fils unique, consubstantiel au Père, "Dieu, né de Dieu, Lumière née de la Lumière", est entré dans l'histoire des hommes par la famille : "Par son Incarnation, le Fils de Dieu s'est en quelque sorte uni lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d'homme (..), il a aimé avec un cœur d'homme. Né de la Vierge Marie, il est vraiment devenu l'un de nous, en tout semblable à nous, hormis le péché ". Si donc le Christ "manifeste pleinement l'homme à lui-même" (GS 22), c'est d'abord par la famille dans laquelle il a choisi de naître et de grandir qu'il le fait. On sait que le Rédempteur est resté caché à Nazareth pendant une grande partie de sa vie, "soumis" (Lc 2,51), en tant que "Fils de l'homme", à Marie sa mère, et à Joseph le charpentier. Cette "obéissance" filiale n'est-elle pas la première expression de l'obéissance à son Père "jusqu'à la mort" (Ph 2,8) par laquelle il a racheté le monde ?

Le mystère divin de l'Incarnation du Verbe a donc un rapport étroit avec la famille humaine. Et cela, non seulement avec une famille, celle de Nazareth, mais en quelque sorte avec toute famille, d'une manière analogue à ce que dit le Concile Vatican II à propos du Fils de Dieu qui, par l'Incarnation, "s'est en quelque sorte uni lui-même à tout homme" (GS 22). A la suite du Christ "venu" dans le monde "pour servir" (Mt 20,28), l’Église considère que servir la famille est l'une de ses tâches essentielles. En ce sens, l'homme et la famille également constituent "la route de l’Église".

(Extrait de la Lettre aux Familles, de saint Jean-Paul II, 1994)

Icône copte contemporaine d'Isaac Fanous

vendredi 21 décembre 2018

Horaires de Noël et de Nouvel An

Lundi 24 décembre 2018

  • 12h20 Messe
  • 22h30 Messe de la Nuit

Mardi 25 décembre

  • 7h00 Messe de l'Aurore
  • 10h00 Messe de Noël

Lundi 31 décembre

  • 23h30 Adoration du Saint Sacrement durant une heure

Mardi 1 janvier

  • 10h00 Messe