lundi 18 mars 2019

Saint Joseph et saint Jean de Croix

Voici une anecdote de la vie de saint Jean de la Croix dans laquelle est rapportée une "apparition de saint Joseph". Selon un spécialiste de saint Jean de la Croix de notre province, il n'y a à priori aucune raison de douter de l'authenticité de ce fait puisqu'il a été relaté par l'un des protagonistes, à savoir le père Juan Evangelista. Tout au plus la manière de raconter l'évènement aurait-elle pu être influencée par des éléments extrinsèques.

Jean de la Croix était alors prieur au Monastère de Los Martires, à Grenade en 1582 et se rendait souvent chez les carmélites de la même ville. Un jour ne pouvant s’y rendre, il avait envoyé à sa place le père Pedro et le père Evangelista. Comme ces pères arrivaient près du couvent, ils rencontrèrent un homme de belle prestance, à l’aspect vénérable. Cet homme s’approche d’eux et leur demande:
- D’où venez-vous, mes Pères?
- De chez les religieuses déchaussées, répond le père Pedro.
- Vous avez bien raison, de prêter votre ministère à ces soeurs, car cet Ordre plaît beaucoup à Notre Seigneur, et sa majesté l’estime beaucoup. C’est pourquoi il ira en grandissant beaucoup. Puis l’homme ajoute :
- Pères, pour quelle raison cet Ordre a-t-il une si grande dévotion à Saint Joseph?
- C’est que notre Sainte mère Thérèse lui était très dévote, parce qu’il l’avait
beaucoup aidée dans toutes ses fondations et lui avait beaucoup obtenu du Seigneur, ce qui fait que toutes les maisons qu’elle a fondées, elle les a mises sous le patronage de Saint Joseph.
- Et il y a une autre faveur, réplique le personnage. Regardez mon visage et ayez une grande dévotion pour ce saint ; il n’y aura chose que vous lui demandiez sans l’obtenir. »
L’étranger disparut soudain. Arrivés au Couvent de los Martires, ils racontent tout à leur prieur. Mais frère Jean de la Croix n’a l’air de s’étonner de rien et dit:
- Vous ne l’avez pas reconnu? Sachez que c’était Saint Joseph! Allez vous agenouiller devant lui. Mais ce n’est pas pour vous qu’il est venu, mais bien pour moi qui n’avais pas pour lui toute la dévotion que je devais, mais je l’aurai à l’avenir!
Extraits de:
  • Crisogono de Gesù, Jean de la Croix, sa vie, Cerf, Paris 1982, p. 235-245
  • (Crisogono de Gesù, Jean de la Croix, sa vie, Cerf, Paris 1998, p. 327-328)

dimanche 17 mars 2019

Lettre pastorale de Mgr Charles MOREROD OP

Lettre pastorale Mgr Morerod« Le dialogue pour la vérité »


J’avais écrit une lettre pastorale, et je l’ai changée. Je ne peux pas ne rien dire des événements qui troublent gravement notre Église et sa crédibilité. Dans un premier temps je ne voulais pas revenir sur une question dont j’ai parlé dans ma lettre pastorale du Carême 2018, mais je ne peux pas supposer qu’on s’en souvienne, ni faire comme si les problèmes étaient réglés à l’avance.

Les abus sont dramatiques, et le sont d’autant plus qu’ils concernent des personnes qui ne peuvent pas se défendre : des mineurs mais aussi des femmes majeures (entre autres des religieuses) que l’on a activement maintenues dans une situation de dépendance. La mise en lumière de ces abus mérite un jugement d’abord positif, malgré la souffrance qu’elle provoque chez des victimes qui revivent leur drame, mais aussi chez les personnes qui aiment l’Évangile et l’Église. En effet, si la première souffrance des victimes a été l’abus, elle a été redoublée et prolongée par la négation et la dissimulation. Ce sont d’abord les victimes qui doivent être protégées, ainsi que d’éventuelles futures victimes des mêmes abuseurs. Il est vraiment bon que la lumière s’étende toujours plus, car elle est la condition d’un changement en profondeur. C’est le Christ qui nous le dit : « La vérité vous rendra libres » (Jean 8,32), « Rien, en effet, n’est voilé qui ne sera révélé, rien de caché qui ne sera connu » (Luc 12,2).

vendredi 15 mars 2019

ÉCOUTER …

Écouter est peut-être le plus beau cadeau
Que nous puissions faire à quelqu’un.
C’est lui dire, non pas avec des mots
Mais avec ses yeux, son visage, son sourire
Et tout son corps : tu es important pour moi.

jeudi 14 mars 2019

Pèlerinage du Carmel à Lourdes 2019

Pèlerinage Carmel Lourdes 2019
Du samedi 14 au mardi 17 juillet 2019

Ouvert à tous.
Temps de célébrations liturgiques, d'enseignements, d'ateliers, de prière silencieuse.
Imposition du Scapulaire de Notre-Dame du Mont Carmel le 16 juillet.
Inscription jusqu'au 14 juin.

Pour recevoir sans engagement le programme détaillé il suffit de laisser votre adresse émail au moyen du formulaire de contact.