samedi 22 septembre 2018

Neuvaine à Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ocdDu 22 au 30 septembre 2018


Dieu notre Père, tu accueilles près de Toi ceux qui, en ce monde, te servent fidèlement : nous invoquons Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus à cause de son amour pour Toi. Sa filiale confiance lui faisait espérer « que tu ferais sa volonté au Ciel, puisqu’elle avait toujours fait la tienne sur la terre ». Je te supplie d’exaucer la prière que je t’adresse avec foi en me confiant à son intercession. Notre Père...

mardi 18 septembre 2018

Pèlerinage du Carmel à Notre-Dame de Bourguillon

ND Carmel Bourguillon

Samedi 22 septembre 2018

  • 8h45 Rendez-vous à la Place saint Jean, Fribourg
  • 9h00 Départ
  • 11h30 Messe au Sanctuaire de Bourguillon
  • Pique-nique tiré du sac
  • 15h Vêpres et imposition du scapulaire

Deux routes pour rejoindre Marie :

  • route courte par Notre-Dame de Lorette
  • route longue, par la vallée du Gottéron

PS : Les frères Carmes proposent à ceux qui le souhaitent de se préparer à recevoir le scapulaire. Contacter le Couvent
+ Il n'y aura pas de messe au Couvent ce jour-là +

lundi 17 septembre 2018

Saint Albert de Jerusalem

St Albert de Jerusalem
évêque, augustin, législateur de notre Ordre (1149-1214)

Italien, chanoine régulier augustin, il devint successivement prieur-général de son institut, évêque de Bobbio, puis de Verceil, sous le pontificat du pape Innocent III.
En 1205, alors que le Sultan commence la reconquête de la Palestine sur les Croisés, Albert, est élu patriarche de Jérusalem et réside à Saint-Jean-d'Acre. Vers 1208, il donne aux ermites du Mont Carmel une règle de vie, remarquable par son élévation spirituelle. Le 14 septembre 1214, durant une procession, il est assassiné à coups de couteau par un prélat qu'il avait déposé pour inconduite.

Oraisons de la messe

samedi 15 septembre 2018

Au pied de la Croix, poème de sainte Edith Stein

Stabat Mater, Le Perugin 1482
Stabat Mater, Le Perugin 1482
Au pied de la Croix je me suis tenue avec toi durant tout ce jour
et j'ai ressenti clairement, comme jamais auparavant,
qu'au pied de la Croix tu es devenue notre Mère.
Déjà la fidélité d'une mère ici-bas
ne prend-elle pas à cœur d'accomplir les dernières volontés de son fils?
Mais toi, tu étais de plus la servante du Seigneur.
L'être et la vie du Dieu fait homme étaient gravés tout entiers dans ton être et ta vie

Et c'est ainsi que tu as pris les tiens dans ton cœur.
Par le sang de ton cœur, par tes souffrances amères,
tu as acquis pour chacune de ces âmes une vie nouvelle.

Tu nous connais tous: tu connais nos plaies ouvertes, nos blessures secrètes
et tu connais aussi la splendeur céleste dont l'amour de ton Fils
voudrait nous inonder dans l'éternelle clarté.