dimanche 24 mai 2020

Neuvaine à l'Esprit-Saint

Esprit-Saint avec des Saints du Carmel


PREMIER JOUR

Méditation de textes sur L'Esprit-Saint de Sainte Thérèse de Jésus

« Quelqu’un pourrait-il aimer le Père sans aimer le Fils et le Saint-Esprit? Non, car celui qui honore l’une de ces trois Personnes divines les honore toutes les trois, et qui en offense une offense les trois. Le Père pourrait-il être sans le Fils et le Saint-Esprit? Non, parce qu’ils ne sont qu’une seule essence, et là où se trouve l’un d’eux là se trouvent les trois, puisqu’on ne peut les séparer. Mais comment voyons-nous que les trois Personnes sont distinctes, et comment le Fils seul a-t-il pris une chair humaine et non le Père ni le Saint-Esprit? Cela, je ne l’ai pas compris. Les théologiens le savent. Je sais bien pourtant que dans cette œuvre si merveilleuse [de l’incarnation] les trois ont agi, mais je ne m’applique pas beaucoup à penser comment cela s’est fait. Ma réflexion s’arrête vite à la considération que Dieu est tout-puissant et qu’il l’a réalisée comme il l’a voulu, et qu’il réalisera encore tout ce qu’il voudra. Moins je comprends cette vérité, plus je la crois et plus elle me remplit de dévotion. Qu’il soit béni à jamais. Amen» » (Relation 33)
Thérèse d'Avila
Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Dieu notre Père, au commencement tu as créé l’univers, et quand les temps furent accomplis, tu as tout recréé dans le Christ ;
— aujourd’hui renouvelle par ton Esprit la face de la terre.

Sur le visage d’Adam, tu as fait passer ton souffle de vie ;
— envoie ton Esprit sur l’Église : qu’elle régénère le monde.

Par le don de l’Esprit, tu promets la délivrance :
— accorde aux hommes de passer de la haine à l’amour, de la guerre à la paix, de la douleur à la joie.

NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

DEUXIÈME JOUR

Jean de la CroixMéditation d'un texte du Saint Jean de la Croix

« (...)la sécheresse spirituelle empêche l'âme de jouir intérieurement de la saveur substantielle dont nous avons parlé plus haut. (...) l'âme qui redoute cette sécheresse fait deux choses.
La première, c'est d'empêcher la sécheresse en lui fermant la porte par le moyen d'une oraison et d'une dévotion continuelles.
La seconde, c'est d'invoquer l'Esprit Saint, lui qui doit mettre en fuite la sécheresse de l'âme, nourrir et accroître en elle l'amour de l'Époux et aussi l'établir dans l'exercice intérieur des vertus. Tout cela pour que le Fils de Dieu, son Époux, se réjouisse et se délecte davantage en elle, car tout son désir est de contenter le Bien-Aimé. (CS B 17, 2)

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

De la plaie du Sauveur, tu as fait jaillir l’Esprit :  — désaltère les peuples à la Source du salut.

Christ, glorifié à la droite de Dieu, tu as répandu sur tes disciples l’Esprit Saint reçu du Père : — envoie ton Esprit : qu’il crée un monde nouveau.

Ô Christ, par ton souffle, tu as donné l’Esprit à tes Apôtres pour qu’ils aient le pouvoir de remettre les péchés : — envoie ton Esprit : qu’il efface nos fautes.

NOTRE PÈRE

Oraison Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

TROISIÈME JOUR

sainte Marie-Madeleine PazziMéditation d'un texte de Sainte M. Madeleine de Pazzi

« L’Esprit pénétrant vient dans l'âme comme une source qui la submerge. De même que deux fleuves jaillissants se mêlent de telle façon que le plus petit perde son nom et prenne celui du plus grand, c'est ainsi que cet Esprit divin agit quand il vient dans l'âme pour s'unir à elle. Il faut que l'âme, qui est la plus petite, perde son nom et s'abandonne à l'Esprit. C'est ce qui se produira si elle se tourne vers l'Esprit pour ne plus faire qu'un avec Lui. Par l'élan de l'amour, l'Esprit, qui est à la fois immobile et très mobile, s'introduit en nous ».
« Souviens-toi, ô mon âme, de cet envoi de L'esprit-Saint” qui “est une source scellée. La Vérité nous l'a manifestée, lorsqu'Il affirme qu'à celui qui lui demanderait à boire, Il donnerait une eau vive., devenant source en lui. Mais où est-elle ? Dans la Vie Éternelle. Elle est scellée avec l'immense sceau d'Amour qui vient du Verbe. L'Esprit est donc toujours marqué du sceau précieux du Sang du Verbe, Agneau immolé. De la pensée de la Trinité, il tire la pureté de son effusion, pour nous en rendre participants. Ô Verbe, tous peuvent se mettre à l'ombre de tes grâces et tes dons infinis ! »
(Marie Madeleine de Pazzi “Huit jours de l'Esprit Saint” Ed. Jérôme Million.

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Ô Christ, tu as promis que l’Esprit nous enseignerait toute chose et nous rappellerait ce que tu avais dit toi-même :
— envoie ton Esprit : qu’il éclaire notre foi.

Ô Christ, tu as promis d’envoyer l’Esprit de vérité pour qu’il rende témoignage à ton sujet :

— envoie ton Esprit : qu’il fasse de nous des témoins fidèles.

L’Esprit Saint nous a donné le goût de ta gloire :
— que nos frères défunts connaissent l’éternelle joie.

 NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

QUATRIÈME JOUR

Marie-Eugène de l'Enfant-JésusMéditation d'un texte du Bienheureux Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

« L’Esprit […] nous savons que c'est le souffle de la Sagesse de l'Amour, de la Miséricorde infinie, qui ressent le besoin de se répandre, qui nous a créés pour se déverser sur nous et nous entraîner dans le mouvement puissant et le torrent de trésors d'amour de sa vie débordante. Ce souffle est infiniment sage et infiniment puissant. Il utilise toutes les ressources de sa sagesse et de sa force pour accomplir ses desseins éternels. […] Notre volonté est trop lasse et maladive pour réaliser les desseins du Saint-Esprit en nous. […] Le souffle divin s'efforcera d'utiliser ces portes ouvertes [les dons de l'Esprit] devant lui, il s'y précipitera comme un torrent, comme un « fleuve puissant », selon l'expression des Écritures, pour enrichir l'âme au-delà de tous ses mérites et de toutes ses demandes, ne tenant compte que de son propre besoin de se donner lui-même, de se répandre. Par les dons du Saint-Esprit, […] Dieu envahit l'âme, y réalise la volonté et les actions, perfectionne les vertus, exerce son action progressivement ou en une seule donne, selon la manière et la mesure de son bon désir ». (extraits du livre "Je veux voir Dieu.")

 Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Dieu notre Père, au commencement tu as créé l’univers, et quand les temps furent accomplis, tu as tout recréé dans le Christ :
— aujourd’hui renouvelle par ton Esprit la face de la terre.

Sur le visage d’Adam, tu as fait passer ton souffle de vie ;
— envoie ton Esprit sur l’Église : qu’elle régénère le monde.

Par le don de l’Esprit, tu promets la délivrance :
— accorde aux hommes de passer de la haine à l’amour, de la guerre à la paix, de la douleur à la joie.

 NOTRE PÈRE

Oraison

Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

CINQUIÈME JOUR

Méditation d'un texte de sainte Mariam de Jésus Crucifié

Elle avait une extraordinaire dévotion pour le Saint-Esprit, cette prière qui lui avait été révélée, émergeait très souvent :
Sainte Marie de Jésus Crucifié

« Esprit Saint, inspirez-moi ;
Amour de Dieu, consumez-moi ;
Au vrai chemin conduisez-moi.
Marie, ma Mère, regardez-moi ;
Avec Jésus, bénissez-moi ;
De tout mal, de toute illusion,
De tout danger, préservez-moi ».

Jésus s'en servira pour répandre la dévotion au Saint-Esprit, et un jour il lui dira : « Si tu veux me chercher, me connaître et me suivre, invoque la lumière, l’Esprit Saint qui a éclairé mes disciples et qui éclaire tous les peuples qui l’invoquent. Je vous le dis en vérité, en vérité, en vérité : Quiconque invoquera le Saint-Esprit, me cherchera et me trouvera, et c’est par l’Esprit Saint qu’il me trouvera. Sa conscience sera délicate comme la fleur des champs. Si c’est un père ou une mère de famille, la paix sera dans sa famille et son cœur sera en paix dans ce monde et dans l’autre ; il ne mourra pas dans les ténèbres, mais dans la paix. Je désire ardemment que les prêtres disent chaque mois une messe en l’honneur du Saint-Esprit. Quiconque la dira ou l’entendra sera honoré par le Saint- Esprit lui-même ; il aura la lumière, il aura la paix. Il guérira les naïades, il réveillera ceux qui dorment ».
(P. Estrate, Mariam, sainte palestinienne. La vie de Marie de Jésus crucifié, P. Téqui éditeur, Paris 1999, 259-260.

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

De la plaie du Sauveur, tu as fait jaillir l’Esprit :  — désaltère les peuples à la Source du salut.

Christ, glorifié à la droite de Dieu, tu as répandu sur tes disciples l’Esprit Saint reçu du Père : — envoie ton Esprit : qu’il crée un monde nouveau.

Ô Christ, par ton souffle, tu as donné l’Esprit à tes Apôtres pour qu’ils aient le pouvoir de remettre les péchés : — envoie ton Esprit : qu’il efface nos fautes.

NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

SIXIÈME JOUR

François Palau et QuerMéditation d'un texte du Bienheureux François Palau et Quer

« Envoyez cet Esprit Divin dans mon cœur et il demandera lui-même en moi, il m'apprendra ce que je dois demander, comment et quand le demander, et de plus, il me donnera la force de persévérer dans ma demande jusqu'à ce que j'aie atteint ce que je voulais demander. [...] Seigneur mon Dieu, Toi, l'Esprit qui donne la vie, qui éclaire et unit les membres du Corps Mystique de Jésus-Christ. Toi, l'Esprit qui, avec des gémissements ineffables, demande dans nos cœurs [Rom 8 :26] le remède aux besoins de l'Église.
Nous ne comprenons que lorsque Toi, tu demandes en nous. Nos désirs, nos soupirs et nos larmes n'ont de valeur que lorsqu'ils viennent de Toi et étant celui qui les inspire. L'homme ne sait comment demander, ni quoi, ni quand. Il ne demande bien que lorsque Toi, tu l'inspires à demander. Venez donc, ô Saint-Esprit, et vivifiez mon cœur. Dirigez ma volonté et mes désirs. Déployez les lèvres de mon âme et apprenez-lui à parler à son Dieu. Parlez et demandez en moi pour que s'expriment mes prétentions... Soyez celui qui demande en moi au Fils. Jésus m'envoie à son Père pour lui demander des grâces.
Et comment puis-je aller au Père si Vous, vous ne me prenez pas par la main ? Que puis-je demander si Vous, vous ne m'inspirez pas ? Alors, Veni, Sancte Spiritus ».

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Ô Christ, tu as promis que l’Esprit nous enseignerait toute chose et nous rappellerait ce que tu avais dit toi-même :
— envoie ton Esprit : qu’il éclaire notre foi.

Ô Christ, tu as promis d’envoyer l’Esprit de vérité pour qu’il rende témoignage à ton sujet :
— envoie ton Esprit : qu’il fasse de nous des témoins fidèles.

L’Esprit Saint nous a donné le goût de ta gloire :
— que nos frères défunts connaissent l’éternelle joie.

 NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

SEPTIÈME JOUR

Méditation d'un texte de Sainte Thérèse des Andes
Sainte Thérèse des Andes

À 17 ans, elle eu la grâce de découvrir le sens de la vie intra-trinitaire (Jn 14, 23), comme en témoigne le premier texte de son Journal. Le deuxième texte correspond à la retraite de Pentecôte auquel elle assista au cours du premier mois de son entrée au Carmel du Saint-Esprit des Andes, à l'âge de 19 ans.
« Vivre dans l'unité des pensées, dans l'unité des sentiments, des actions, et ainsi, en me regardant le Père retrouvera l'image de son Fils. Et le Saint-Esprit, en voyant la présence du Père et du Fils, fera de moi son Épouse et les Trois Personnes viendront habiter en moi». « J’ai commencé la retraite hier. Notre Seigneur me dit d'aller par Lui au Père. Que sa seule volonté était que dans cette retraite, je puisse m'effacer et me submerger dans la Divinité pour mieux connaître Dieu et l'aimer, et me connaître davantage pour mieux me détester. Qu'il voulait que je sois entièrement guidée par le Saint-Esprit. Que ma vie devait être une louange permanente d'amour. Me perdre en Dieu. Le contempler sans cesse sans jamais le perdre de vue. Pour ce faire, vivre dans le silence et oublier tout ce qui a été créé, car Dieu, par sa propre nature, vit toujours dans la solitude. Tout est silence, harmonie, unité en lui, et pour vivre en lui, il faut se simplifier et n'avoir qu’une seule pensée et qu'une seule activité : la louange ». (Journal, n. 20 et 56)

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Dieu notre Père, au commencement tu as créé l’univers, et quand les temps furent accomplis, tu as tout recréé dans le Christ : — aujourd’hui renouvelle par ton Esprit la face de la terre.

Sur le visage d’Adam, tu as fait passer ton souffle de vie ; — envoie ton Esprit sur l’Église : qu’elle régénère le monde.

Par le don de l’Esprit, tu promets la délivrance : — accorde aux hommes de passer de la haine à l’amour, de la guerre à la paix, de la douleur à la joie.

NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

HUITIÈME JOUR

Méditation d'un texte de Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
Edith Stein

“Toutes les Trois Personnes font leur demeure dans l’âme. On cherche à décrire quelle part chacune prend à cette œuvre divine de l’union. La brûlure, la main et la touche sont substantiellement une même chose. On leur donne cependant d’autres noms en raison des effets qu’elles produisent. La brûlure c’est l’Esprit Saint, la Main, le Père et la Touche le Fils. Chacune des Personnes fait à l’âme un don spécial. A l’Esprit-Saint qui est feu d’amour, l’âme doit la brûlure suave.”
« L’amour utile est celui de ce Compagnon qui vient en aide à toutes les créatures pour les amener à leur plénitude. C'est le titre qui a été donné au Saint-Esprit. […] Une fois qu'un individu a été entraîné dans l'orbite de Dieu, s'est recueilli en lui et il s'est abandonné dans une union d'amour, le problème a été résolu pour toujours. Il suffit qu'il se laisse mener et guider par l'Esprit de Dieu - qui déjà le dirige clairement - pour qu'il ait toujours et en toute la certitude d'agir avec droiture. […]. L'Esprit de Dieu est sens et force. Il donne à l'âme une nouvelle vie et permet des actions pour lesquelles par sa propre nature, elle n'est pas préparée et en même temps, elle lui indique la ligne à suivre dans ses actions. […] Lorsque Dieu lui-même ou une autre vérité cachée à son sujet nous est révélée, cela se produit grâce à son Esprit. De la même manière, lorsqu'un homme essaie de transmettre ce même type de vérité aux autres, il doit être aussi touché par ce même Esprit »

Intercession
Dans la confiance, prions le Seigneur qui a créé son Église par le don de l’Esprit :

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

De la plaie du Sauveur, tu as fait jaillir l’Esprit :
— désaltère les peuples à la Source du salut.

Christ, glorifié à la droite de Dieu, tu as répandu sur tes disciples l’Esprit Saint reçu du Père :
— envoie ton Esprit : qu’il crée un monde nouveau.

Ô Christ, par ton souffle, tu as donné l’Esprit à tes Apôtres pour qu’ils aient le pouvoir de remettre les péchés :
— envoie ton Esprit : qu’il efface nos fautes.

NOTRE PÈRE

Oraison
Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

NEUVIÈME JOUR

"Poésie de la Pentecôte", n. 54 de Sainte Élisabeth de la Trinité

De tes brûlantes et pures flammes
Esprit Saint, daigne embraser mon âme ;
Consume-la du divin amour,
O toi que j'invoque chaque jour !...

Esprit de Dieu, brillante lumière,
Toi qui me combles de tes faveurs,
Toi qui m'inondes de tes douceurs,
Brûle, anéantis-moi tout entière !

Toi qui me donnes ma vocation,
Oh, conduis-moi donc à cette union
Intime, intérieure, à cette vie
Toute en Dieu, qui est mon envie.

Qu'en Jésus seul mon espoir se fonde,
Et qu'en vivant au milieu du monde,
Je n'aspire, je ne voie que Lui,
Lui, mon Amour, mon divin Ami !

Esprit Saint, Bonté, Beauté suprême !
O toi que j'adore, ô toi que j'aime !
Consume de tes divines flammes,
Et ce corps, et ce cœur, et cette âme !
Cette épouse [de] la Trinité
Qui n'aspire qu'à sa volonté !...

Méditation d'un texte de Sainte Thérèse de L'Enfant-Jésus

Chez Sainte Thérèse de Lisieux, le feu sera le symbole par excellence pour indiquer l'action du Saint-Esprit en tant que feu transformant qui l'unit au Christ et l'amène à la plénitude de la Vie Divine, qui se déversera sur l'Église.

« Divin Jésus, je t'aime, L'Esprit d'Amour m'embrase de son feu C'est en t'aimant que j'attire le Père, mon faible cœur le garde sans retour ». « Je demande à Jésus de m'attirer dans les flammes de son amour, de m'unir si étroitement Lui, qu'Il vive et agisse en moi. Je sens que plus le feu de l'amour embrasera mon cœur, plus je dirai: Attirez-moi, plus aussi les âmes qui s'approcheront de moi (pauvre petit débris de fer inutile, si je m'éloignais du brasier divin), plus ces âmes courront avec vitesse à l'odeur des parfums de leur Bien-Aimé, car une âme embrasée d'amour ne peut rester inactive » ii.

Méditation d'un texte du Bienheureux Titus Brandsma
Titus Brandsma

« Comme une Mère avec ses enfants […]. Elle leur rappelle les paroles de Jésus qu'elle garde dans son cœur. Elle les encourage à une prière de confiance, afin que le Saint-Esprit vienne les renouveler et transformer leur cœur. Espérons que nous aurons nous aussi une telle disposition ! Écouter Marie. Elle nous adresse également ses paroles. Nous sommes aussi des apôtres qui ont besoin du Saint-Esprit, mais il faut que l'amour règne dans nos cœurs et que nous nous abandonnions totalement à Dieu, si nous voulons qu'il y prenne place. Notre cœur ne sera pas digne de le recevoir, à moins que nous ne soyons prêts à entendre ses inspirations. […] Nous sommes fils de Dieu et de Marie, elle est notre refuge et notre espérance. Nous voulons prier avec Elle pour recevoir, par son intercession, le Saint-Esprit, qui nous transforme en hommes nouveaux et différents. […] Notre-Dame a apporté au monde le Feu qui doit l'embraser. Puisse-t-il aussi s'enflammer et brûler en nous»iii

Intercession
En ce jour de joie où l’Esprit Saint est descendu sur les Apôtres,

Envoie, Seigneur, ton Esprit : il fera toute chose nouvelle.

Ô Christ, tu as promis que l’Esprit nous enseignerait toute chose et nous rappellerait ce que tu avais dit toi-même :
— envoie ton Esprit : qu’il éclaire notre foi.

Ô Christ, tu as promis d’envoyer l’Esprit de vérité pour qu’il rende témoignage à ton sujet :
— envoie ton Esprit : qu’il fasse de nous des témoins fidèles.

L’Esprit Saint nous a donné le goût de ta gloire:
— que nos frères défunts connaissent l’éternelle joie.

NOTRE PÈRE

Oraison Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.

Prions le Saint-Esprit pour nous libérer de tout ce qui peut entraver ou retarder son action en nous :
• De l'esprit d'erreur.
Délivre-nous, Esprit du Père et du Fils.
- De l'esprit de discorde et d'envie.
- De l'esprit d'obstination et d'entêtement. - De l'esprit d'orgueil et de vanité.
- De l'esprit d'impureté.
- De tout esprit diabolique.
- De l'esprit de tiédeur dans le service divin.
- De toute contagion de l'esprit du monde
- Par votre éternelle procession du Père et du Fils.
- Pour l'immense sainteté dont vous avez orné l'âme de Marie
- Par la conception de Jésus-Christ qui s'est faite par votre opération.
• Par votre descente sur Jésus-Christ, dans le Jourdain,
• Par votre descente sur les Disciples,
• Par votre ineffable bonté, par laquelle vous gouvernez et sanctifiez l'Église, fortifiez les Martyrs, éclairez les Docteurs et ornez de divers dons tout le Peuple de Dieu.